PARTIR À L’AVENTURE ET EXPLORER LASHIO AVEC MAO : MYANMAR ADVENTURE OUTFITTERS !

EXPLORER LASHIO AVEC MAO : MYANMAR ADVENTURE OUTFITTERS !

Il est très probable que vous n’ayez jamais entendu parler de Lashio. Pourtant, l’environnement entourant cette ville située dans l’État de Shan, proche de la frontière chinoise est une petite perle oubliée ou juste méconnu du tourisme venu explorer les autres trésors du pays au détriment d’une population qui quand à elle souhaite s’ouvrir au monde.

Ce n’est pas grave car aujourd’hui je vais vous parler d’une très belle organisation avec laquelle nous avons collaborer ayant pour mission de faire découvrir la région et ses trésors tout en favorisant le développement, l’intégration et la création d’emploi pour les communautés vivant autour de Lashio tout en sensibilisant les gens à la protection de l’environnement.

MYANMAR ADVENTURE OUTFITTERS : SOCIAL AVANT PROFIT

Myanmar Adventure Outfitters (MAO) est une entreprise sociale créée par Byron et Eileen Hartzler, un couple américain et canadien passionné d’aventure et de plein air.
Ayant vécu en Thaïlande durant plusieurs années, ils ont constaté qu’un nombre important de personnes venant des régions pauvres du Myanmar immigrait de façon illégale en Thaïlande ou en Chine avec pour espoir de trouver du travail et de meilleure condition de vie. D’autres, n’arrivant plus à subvenir aux besoins de leur famille prennent la dur décision de se séparer de leurs enfants, vendu au marché noir..
Ayant à cœur d’aider  les communautés isolées du nord de l’État du Shan, Byron et Eileen ont choisi de quitter la Thaïlande et de venir s’installer dans la ville de Lashio.
Durant plusieurs années, le couple a construit un lien de confiance avec les locaux entourant la ville  afin de créer des opportunités de travail tourné vers un tourisme responsable donnant une chance aux communautés des zones rural de rester dans leurs pays natal.
« L’objectif premier de MAO est de réinvestir les bénéfices dans les communautés avec lesquelles nous collaborons afin de créer plus d’opportunité  de travail et d’activité avec ces dernières Nous travaillons aussi sur un nouveau lien de confiance avec de d’autres communautés du nord de l’État de Shan pour pousser la région à s’ouvrir au tourisme de façon éthique et responsable. » C’est ce que nous a expliqué Byron autour d’un repas dans un village isolé de la région. « La confiance et le respect sont la clef pour que cela marche »
Et je pense qu’il à tout à fait raison.

SI VOUS AVEZ UN PIED AU MYANMAR, COUREZ EXPLORER LASHIO ET CRÉER VOTRE AVENTURE SUR MESURE AVEC MAO !

S’il y a bien quelques choses de vraiment unique et que beaucoup de voyageurs rêvent  pouvoir faire c’est de créer sa propre aventure en combinant plusieurs thématiques et activités selon ce que vous aimé afin de passer un moment unique.
Avec MAO c’est possible ! Et ayant testé la plupart des activités que l’équipe propose, je vous promets que vous n’allez pas vous ennuyer !
Vous pouvez :

  • Mixer des activités unique et amusante.
  • Choisir la difficulté de votre aventure.
  • Décider de la longueur de votre aventure ! Êtes vous plutôt un aventurier d’un jour, deux jours ou plus ?

NOTRE EXPERIENCE AVEC MYANMAR ADVENTURE OUTFITTERS

En ce matin de février, le soleil a du mal à percer la brume matinale. Nous nous dirigeons vers notre petit restaurant de prédilection afin de prendre un copieux petit déjeuné avant de nous diriger vers le QG de MAO situé dans la ville de Lashio.
C’est avec Byron et son équipe Tyler et Alex que nous allons ce matin partir a quelques kilomètres de la ville loin du tumulte et de l’agitation pour effectuer un trek en jungle.
Après notre discussion sur le programme de la journée et les règles de sécurité, nous voilà a l’arrière de son 4X4 roulant en direction du point de rendez vous.
Les routes en cette période de l’année sont particulièrement sèches et poussiéreuse et le véhicule soulève des nuages de poussières colorant la végétation d’une couleur ocre.

Nous arrivons dans un petit village Shan et ce sera notre point de départ de notre trek.
Il est encore tôt et la température est déjà élevée quand nous progressons sur un premier sentier nous menant à l’orée de la jungle. À l’ombre des grands arbres la température baisse drastiquement et c’est les pieds dans l’eau que nous commençons notre marche. Nous suivons la rivière, escaladons les petites cascades tout en écoutant les histoires de notre guide Alex . Il nous raconta qu’un mois plus tôt, deux tigres se trouvaient où nous nous tenons actuellement, de quoi se rappeler que la jungle n’est pas un terrain de jeux mais bien l’habitat de nombreux animaux et qu’il est important de la respecter et de rester concentré même si nous sommes ici pour passer un bon moment.

Trek les pieds dans l'eau : Hidden tiger falls

Après quelques heures de marche, nous nous arrêtons pour prendre notre premier repas Shan. Ce sera notre point d’arriver pour ce trek en jungle et ce sera également notre point de départ pour notre exploration de la campagne environnante en moto !
Après plusieurs heures de fun sur les routes de terre au milieu de nulle part, la traverser de cours rivières nous voilà arrivé à notre homestay pour la nuit. Nous avons passé la nuit dans la maison d’une famille Shan ayant la gentillesse de partager leur toit et leur nourriture. Nous les remercions et partageons un moment tous ensemble malgré la barrière de la langue. Le Myanmar compte une centaine de dialectes et le Shan représente seulement 6% de la population. Même si toutefois 65% de la population parle Birman, certaines communautés ne parlent seulement que le dialecte de leur région.

Motorcycling et Villageois

Le jour se lève en ce deuxième et dernier jour d’aventure avec MAO. Après un petit déjeuné partagé une fois de plus avec la famille qui nous a accueilli pour la nuit, nous reprenons la route en direction cette fois ci de deux cascades de la région seulement accessible avec Myanmar Adventure Outfitters.

Overnight stay in Shan State

Kashi Waterfall

Cette cascade haute d’une quinzaine de mètres et son bassin profond est idéale ceux qui aime sauter et prendre une bouffée d’adrénaline ! Mais vous pouvez également vous détendre et nager paisiblement ou bronzer sur la rive. Pour y accéder, il faut traverser un village Shan, puis quelques rizières pour ensuite marché le long du cours d’eau avant d’arriver dans une crique a labri des regards.

Dark Horse Watterfalls

Elle fait parti des plus belles cascades que nous ayons eu la chance de voir durant notre trip en Asie du Sud Est. Composée de plusieurs bassins où il est possible de nager, d’explorer des grottes cachées derrière un rideau d’eau, sauter ou simplement se relaxer dans les trou d’eau en profitant du soleil. Enfin bref, c’est un endroit exceptionnelle où vous serez les seuls (et les autres aventuriers qui vous accompagnent) à en profiter.

Nous passons plusieurs heures à nous amuser avant de prendre notre dernier repas dans un petit village de la région. Nous reprenons la route en milieu d’après midi pour rejoindre un immense réservoir d’eau entouré d’une jungle débordant sur les rives.
C’est Paddle Boarding time ! Un vrai moment de calme et de relaxation.
Nous profitons de ce moment pour observer les pécheurs et la nature qui nous entoure.

Stand-Up Paddle Boarding

Nous finissons notre journée sur les hauteurs de Lashio afin de voir un magnifique coucher de soleil. Les plus sportif d’entre nous ont choisi de faire une balade en VTT plutôt physique mais nous préférons profiter du moment pour voir le soleil doucement se coucher.

Mountain Biking

Voilà le court résumé de notre aventure de deux jours et une nuit avec Myanmar Adventure Outffiters ! Bien entendu vous avez lu que 30% du plaisir que nous avons eu pendant ces 2 jours. Entre les activités et notre magnifique moment de partage avec notre famille Shan d’adoption, nous ne sommes pas prêt d’oublier notre passage à Lashio !
En espérant que cela vous motivera à y faire un tour et de partager un moment exceptionnel fait sur mesure pour vous avec MAO et toute son équipe !

COMMENT ORGANISER MON AVENTURE AVEC MAO

C’est facile ! Myanmar Advendure Outfitters possède une page internet, une page Facebook et Instagram ! (Leur site : https://myanmaradventureoutfitters.com/ , Instagram :https://www.instagram.com/explore/locations/1023709683/myanmar/lashio/myanmar-adventure-outfitters/ , , Facebook : https://www.facebook.com/maoutfitters/)
Vous pouvez facilement prendre contact avec Byron ou Eileen qui se feront un plaisir de vous répondre et d’organiser avec vous un parfait programme pour une aventure inoubliable !
En ce qui concerne le tarif, il faut compter entre 60,000 et 80,000 MMK par jour/ par personne soit entre 35 et 50€ par jour comprenant les activités, le transport, la nourriture et la nuit dans un village traditionnel Shan.
Nous avons conscience que le prix est plus élevé que la plupart des activités que vous pouvez trouver au Myanmar.
Toutefois, n’oubliez pas que c’est une expérience unique ou la majeure partie des revenus sont redistribués aux communautés du Nord de l’État de Shan permettant la création d’emploi et évitant aux populations de quitter le pays.
L’éco-tourisme est le futur, nature et social doivent être la clef  pour voyager de manière responsable et c’est notre rôle d’encourager les organismes comme MAO à continuer car leurs rôle à un vrai impact positif sur la population du Nord de l’État de Shan.

Copyright to Myanmar Outfitters Adventure.

COMMENT SE RENDRE À LASHIO

Plusieurs options sont possibles !
Depuis Mandalay :
Vous pouvez prendre le train allant directement à Lashio. Le trajet est long mais magnifique ! Le ticket coute environ 4000 MMK soit 2€ par personne.
Depuis Yangon :
Des bus de nuit font le trajet jusqu’à Lashio. Le prix du ticket est d’environ 20000 MMK soit environ 12€ par personne.
Depuis Bagan :
Des bus de nuit font également le trajet pour 17000 MMK soit 10€ par personne.
Depuis le Lac Inle :
Tout comme Yangon et Bagan, vous pouvez prendre un bus de nuit pour environ 15000 MMK soit 8€ par personne.
Depuis Pyin Oo Lwin ou Hsipaw :
C’est le trajet que nous avons fait. Depuis Pyin Oo Lwin,  nous avons pris un train traversant le fameux viaduc de Gokteik Puis après quelques jours à Hsipaw, nous avons repris le même train jusqu’à Lashio pour environ 2000 MMK soit environ 1.50€ par personne.
Cette ligne de train fait Mandalay- Lashio en passant par ces deux villes.
Le trajet est long mais vous aurez le plaisir de voir de magnifiques paysages et l’expérience du train est toujours quelques choses dont vous vous souviendrez pendant longtemps…

40 PHOTOS POUR VOUS PROUVEZ QUE LE JAPON EST UN PAYS INCROYABLE !

40 PHOTOS POUR VOUS PROUVEZ QUE LE JAPON EST UN PAYS INCROYABLE !

Bizarrement, on nous pose souvent la même question quand qu’on parle de notre trip au Japon: « Ça en valait vraiment la peine ? » 
Et notre réponse est OUI ! Et encore OUI !

Il est vrai que le Japon n’est pas la destination la plus en vogue pour les Européens et pourtant, le pays a tellement à offrir.

Le Japon est un pays qu’on a tous en tête. Évoluant entre tradition et modernité, elle est une de ces destinations quelque peu atypique que l’on a envie d’expérimenter.
Mais très souvent , on abandonne l’idée dans un coin de notre cerveau pour des raisons diverses.
Finalement vous passez  à coté d’un pays regorgeant de surprise et de beauté !

Ayant parcouru pendant plusieurs mois l’Asie du Sud-Est, le Japon fut pour nous une vraie découverte. La culture Nipponne, son histoire, son architecture et la beauté de sa nature  sont à notre sens des arguments infaillible pour vous donnez envie de faire le tour du pays ! Un dépaysement total qui ne vous laissera pas de marbre !

Laissez de coté les préjugés et les idées préconçues et faite comme nous, partez à la découverte du Japon !  Mais en attendant, voici une série de clichés qui pourront vous aider à sauter le pas si vous avez encore quelques doutes !

Ceci n’est qu’un fragment de se qui vous attend si vous y mettez les pieds. Si vous voulez visiter le pays, vous allez avoir besoin de temps car un séjour d’une semaine ou deux ne vous donnera qu’un petit aperçu d’un pays qui a beaucoup à montrer !
Et sachez qu’il n’y a pas de « meilleure » saison pour visiter le pays du soleil levant ! Chaque saison vous proposera une nouvelle facette du Japon!

Trek dans le Parc National de Penang

Trek dans le Parc National de Penang

Si vous êtes de passage en Malaisie et plus précisément sur l’ile de Penang, vous avez peut être entendu parler de son parc national. Mais il est possible que vous soyez dans la même situation que nous, lorsque nous sommes arriver sur l’île.
Pour résumer: Ile de Penang = George Town= street Art ! Car il faut se le dire, Penang est réputée pour son street art situé dans sa vieille ville nommée Georgetown. Mais à part ça, que peut-on faire sur l’île ?
Sans recherche préliminaire tu peux passer à côté de petits joyaux comme entre autre  le parc national de Penang.
Et c’est pour cette raison qu’aujourd’hui j’ai envie de vous en parler et de vous donner envie d’aller l’explorer.
Petite taille mais grande Bio-diversité !

Après notre découverte du parc, j’ai eu envie d’en savoir plus et après quelques recherches sur la toile, nous nous sommes rendu compte qu’effectivement la taille ne compte pas ! Je vous en dis plus !
De son vrai nom Le Taman Negara Pulau Pinang fait en effet  25.6 km2 et serait composer d’environs 6 différents types d’habitats naturel tel que sa forêt tropicale, des vasières, les plages, les mangroves et les zones marécageuses, des récifs coralliens et le meilleur pour la fin, un lac méromictique (le seul en Asie).
5 sur 6 de ces types d’habitats naturel vous est familier mais le lac méromictique peut être inconnue pour vous ! C’était également le cas pour nous jusqu’à que je pose la question à Mr Google qui m’a proposé de lire un article sur la page wikipedia !
Je vous partage ça ici !

Un lac méromictique est un lac dont les eaux de surface et de profondeur se mélangent moins d’une fois par an, et pour certains moins d’une fois par décennie ou siècle, voire moins souvent.
Le faible taux de renouvellement et de brassage des eaux, qui se traduit par une stabilité inhabituelle de la colonne d’eau a notamment des conséquences écologiques, hydrauliques biogéochimiques et limnologiques, avec parfois de véritables zones mortes, anoxiques, qui peuvent perdurer ou être cycliques. Ces zones mortes abritent des espèces microbiennes adaptées à ce milieu.

Let’s trek !

Nous avons parcouru le parc durant le mois d’avril 2019. Ce qu’il faut savoir sur la Malaisie c’est que la saison des pluies commence généralement fin du mois de Mars pour la partie Ouest du pays.
La température est donc très élevée tout comme le taux d’humidité ! La pluie se faisait présente seulement en fin de journée et cela n’était même pas quotidien.

Nous nous sommes rendu au parc depuis George Town où se trouvait notre guesthouse. Nous avons loué un scooter pour la journée pour le prix de 30 RM et après 30 minutes nous sommes arrivé à destination.
L’entrée du parc est gratuite, il vous suffit simplement de vous enregistrer et choisir quel trek vous voulez faire. Nous avons choisi Turtle Beach car il était le plus long  (environ 1h30-2h pour l’aller). De plus le sentier menant à Monkey Beach n’était pas accessible à cause de la destruction partiel de se dernier causé par un très gros orage survenu quelques semaines plus tôt !
Il nous a fallu qu’une quinzaine de minutes pour nous rendre compte que le trek était plus difficile que ce que nous pensions ! Non pas à cause de la difficulté du sentier mais à cause de la température et du taux d’humidité dans l’air ! À savoir, nous avons commencé le trek tôt le matin car nous pensions pouvoir éviter la chaleur étouffante du mois d’Avril ! Ce fut un échec total !! N’oubliez pas de prendre de l’eau avant de partir ! Beaucoup d’eau !!

Stop relying on your eyes !

Il est vrai que nous avons tous tendance à utiliser majoritairement nos yeux en laissant de coté nos autres sens ! En forêt vous pouvez marcher pendant des heures sans pour autant apercevoir quelques choses ! Mais si vous écoutez attentivement, il est facile de se rendre compte à quelques point votre environnement est riche !
Vous allez me dire « ok c’est cool mais mes oreilles ne peuvent pas voir les animaux et je veux plus que simplement  les entendre » Mais vos oreilles peuvent vous permettre d’apercevoir des choses que vous n’auriez peut être pas vu si vous auriez simplement marcher le long du sentier sans prêter attention aux bruits qui vous entour !
Le parc regroupe une cinquantaines d’espèces d’oiseaux et plus de 140 différents espèces reptiles et de mammifères sans oublier les milliers d’insectes qui pour certains sont extrêmement bruyant !
Le parc regorge également de milliers d’espèces de plantes et champignons dont des orchidées, des plantes carnivores et également des plantes médicinales.

Le silence est d’or et la récompense n’a pas de valeur !

Écouter et avancer sans bruit est LA règle d’or pour avoir une chance de faire de belles rencontres avec la faune sauvage! Nous essayons de repérer les petits cris venant des cimes des arbres, dans un premier temps je suis persuadé qu’il s’agit de singes mais notre première rencontre fut des oiseaux. Tout en restant silencieux (c’est ce que je croyais mais pas vraiment en faite) je tentes de me déplacer afin de capturer  cette petite créature à plume dans ma boite à photo, mais bien entendu je ne devais pas être assez silencieux et au premier mouvement il s’envola bien trop loin pour que je puisse correctement l’apercevoir ! Après quelques minutes de silence total et sans me déplacer d’un poil il réapparu et c’est seulement grâce à se bruit si caractéristique que j’ai pu enfin le voir! S’était un pivert!
Un peu plus loin nous avons fait la rencontre d’un Calao. Cet oiseau me donne l’impression de faire un bond dans le jurassique! Je ne pourrais vous dire si c’est à cause de son regard, de son bec ou à cause de son comportement mais cette oiseau en impose!
En continuant notre chemin nous faisons une autre magnifique rencontre ! Cette fois ci les bruits venant des cimes des arbres n’étaient pas ceux d’oiseaux mais celle d’un groupe de primate!  Il est assez reconnaissable du fait de ses taches blanches autour de la bouche et des yeux et après une rapide recherche sur internet j’ai pu mettre un nom sur cette créature à poil : le semnopithèque obscur.
C’est fou à quel point être silencieux en forêt ou en jungle peut-être facilement récompenser par de fabuleuse rencontre ! Et cela nous ouvre encore plus les yeux sur la chance que nous avons de vivre dans un monde où la biodiversité est encore belle et présente malgré tout le mal que nous pouvons lui infliger…

Vers la fin du sentier, nous arrivons à Pantai Karachut la fameuse plage où viennent pondre les tortues. Cette étendue sablonneuse est un lieu de prédilection pour la nidification des tortues vertes du mois d’avril à août, et pour la tortue olivâtre de septembre à février.
Non loin des rochers nous avons eu une chance exceptionnelle ! Nous avons pu observer une famille de loutre de mer prendre leurs déjeuner !  Selon les guides du parc, il est assez rare d’en apercevoir. Non loin de la un gros varan prenait le soleil sans se préoccuper de nous. Pour le coup je pense que nous étions juste au bon endroit au bon moment !

C’est également l’endroit où l’eau salée venant de la mer entre dans ce fameux lac méromictique. J’aurais pensé pouvoir observer de nombreux oiseaux mais malheureusement ce ne fut pas le cas.
Il n’est pas possible de se baigner sur cette plage au risque de vous noyer ou d’être mortellement piqué par les méduses vivant le long de la côte ! Un panneau vous met en garde du danger de s’aventurer dans l’eau en affichant le nombre de décès des années précédentes. Mais cela ne vous empêchera pas d’y faire une pause sur la plage avant de repartir !
Vous pourrez également visiter le sanctuaires pour tortues permettant aux tortues blesser d’y être soigner avant d’être relâcher dans la nature.

Pour conclure, ce court trek fut intense physiquement et émotionnellement. Nous avons eu la chance d’y apercevoir de nombreux animaux dans un parc national qui est le plus petit de Malaisie ! Nous vous recommandons à 100% d’y faire un tour si vous avez un pied à Penang !