La légende des chutes de Erawan Waterfall.

Comme de coutume nous, nous levons aux aurores pour profiter au mieux de cette magnifique journée qui s’annonce ! Après le check de nos packtages pour la journée (appareil photo, maillots etc…). On se dirige avec hâte non loin de là, vers le Terminal de Bus de Kanchanaburi. Il se situe à moins de 5 minutes de la Guest House Le Canaan qui nous héberge.

Le premier départ de la journée est prévu à 8h30. Ce fut dans un bus local très coloré qui pour 100 Bath par personne (aller/retour), nous mènera au légendaire parc national passant entre les rizières ainsi que les différents petits villages locaux.

Après 1h30 de trajet et quelques arrêts pour déposer des voyageurs le long de la route, nous apercevons l’entrée tant convoitée, du parc national classé réserve naturel Erawan Waterfall. L’entrée ne vous coûtera que 300 Bath par personne cela en vaut vraiment le coup.

erawan-waterfalls-2

Le bus nous dépose 1 heure et demi après notre départ de la station au bas des 2,5km de trek qui nous attend. À peine lancés nous sentons des odeurs qui commencent à nous être familières. Nous décidons de faire le plein de fruits frais, et de bons petits plats Thaï cuisinés pour la suite de notre périple. Après nous être restaurés, nous passons un check point, pour déposer bouteille d’eau et autres objets qui pourraient être jeter dans ce petit coin de paradis. L’ascension pour atteindre le septième et dernier pallier du trek durera au minimum 2h30, Erawan Waterfall se compose de 7 step (ou cascades) faisant partie des plus belles d’Asie.

erawan-waterfalls-3

Vaste de 550Km2 recouvert d’une jungle luxuriante et dense, donc prenez garde, mieux vaut suivre les sentiers balisés. Cette ascension sera marquée par ces  7 différentes chutes, ainsi que de piscines naturelles.

erawan-waterfalls-4

N’hésitez pas à vous baigner, pour vous rafraîchir, c’est un conseil vu la chaleur et l’humidité qui se dégage. Ces piscines naturelles d’eau turquoise et cristalline, servent d’abris à des poissons, ceux que vous retrouvez pour les fish pédicure (n’ayez pas peur ils ne vous mangeront pas). Ils se feront un plaisir de vous délester de vos peaux mortes.

Au fur et à mesure que vous vous enfoncerez dans cette jungle hostile, vous aurez peut-être la chance comme nous de croiser des espèces endémiques comme des varans, des singes et bien d’autres… Et vous verrez certainement aussi beaucoup d’arbres entourés d’offrandes (vêtements, nourriture, etc) en faites ces arbres pour les Thaïlandais sont sacrés ils hébergent des esprits positifs. Ce culte des esprits remonte à des millénaires dans toute la péninsule indochinoise. Mais ce dieu Erawan venant tout droit de la religion hindouiste, fut à l’honneur grâce à un chantier réaliser dans Bangkok concernant un Hotel le Grand Hyatt Erawan. Après bien des problèmes et des morts lors de ce chantier un astrologue affirma qu’il fallait ériger un temple en l’honneur de Brahmâ dieu hindou à quatre face, suite à cela plus aucun incident ne fut a déclarer et la croyance en ces vertus protectrices perdurent depuis…

Après de multiples efforts, voilà la récompense, vous arrivez sur la dernière cascade après plus de 2Km de marche dans la montagne. Vous êtes sur cette dernière, celle qui a donnée son nom au cascade, car son aspect rappelle Erawan qui est un gigantesque éléphant blanc à trois têtes issu de la mythologie hindoue.

Nos articles sur la Thaïlande

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.