Une escale à Phitsanulok.

Nous devons rejoindre Sukhothaï, mais pour éviter un trajet sans fin, nous avons décidé de faire une escale dans la ville de Phitsanulok situé dans la plaine centrale de la Thaïlande. Après quelques heures dans le train local, nous voici arrivés. Phitsanulok n’est pas une ville très touristique, elle est souvent qu’une étape afin de rejoindre Sukhothaï.

Il fait nuit, les rues sont aminées par la présence du marché nocturne. Agitation, odeurs agréables, nous devons avant tout nous libérer de nos backpacks avant de pouvoir profiter de notre soirée.

Le logement que nous avons choisi pour une nuit se trouve non loin de la gare routière et tant mieux car la pluie nous fait l’honneur de sa présence. Après les formalités pour la chambre, nous voici en ville pour remplir nos estomacs.

Mais ce soir, le repas va être diffèrent ! À vrai dire, cela faisait un certain temps que nous voulions en manger. Et oui, des insectes ! Petits criquets, vers de farines, vers de cocotiers, sauterelles XXL, enfin bref, il y a du choix. Nous complèterons notre menus « entomophage » par des plats plus classiques.
Dans l’ensemble, le goût est plutôt appréciable. Nous avons eu l’impression de manger des petites crevettes avec un arrière goût terreux mais rien de véritablement dérangeant.

repas-insectes-phitsanulok-3

S’était une très bonne expérience culinaire et gustative que nous renouvellerons si l’occasion se présente.

Du Phra Atta Rassa au Wat Phra Si Ratana Mahathat.

Nous avons décidé de prendre un bus en fin d’après midi nous laissant le temps de faire le tour de la ville.

Nous nous sommes dirigé vers le Phra Atta Rassa, une représentation de Bouddha debout puis vers le Wat Phra Si Mahathat également connu sous le nom de Wat Yaï (le grand temple).

phra-atta-rassa-1
La renommée de ce temple est dût au fait qu’il n’ai pas brûlé malgré un grand incendie dans la ville de Phitsanulok en 1957 (l’incendie a ravagé la quasi totalité de la vieille ville faite de maisons traditionnelles en bois obligeant ses habitant à reconstruire dans un style plus moderne) et à la présence du Bouddha Chinnarat un des chefs d’œuvre de l’art Sukhothai. un halo doré de flammes encercle sa tête et son torse, et deux nagas le protègent. Il est le deuxième bouddha le plus vénéré après celui du Wat Phra Kaeo à Bangkok.

Sur la route pour rejoindre le Chann Royal Palace Historical Center.

Sous un soleil assommant, nous nous dirigeons voir le site archéologique de Phitsanulok et son musée. Nous avons appris son existence le matin même alors que nous quittions le Wat Phra si Ratana Mahathat. Proche de la rivière Nan, le site est assez grand et le musée est très intéressant, il retrace l’histoire de la cité et nous permet de contempler sa splendeur d’autre fois.

wat-phra-si-ratana-mahathat-5

Sur le site archéologique, nous avons fait le tour des ruines du Wat sri Sukhot.

wat-sri-sukhot-1

Wat Wihan Thong partiellement restaurés ainsi que de plus petits vestiges d’anciens temples.

wat-wihan-thong-2

Les prix des entrées :

Phra Atta Rassa : entrée gratuite.

Wat Phra Si Mahathat : entrée gratuite.

Chann Royal Palace Historical Center : entrée gratuit de tout le site.

Où dormir :

Nous vous proposons le Amarin Nakorn Hotel il vous proposera des chambres climatisées pour 399bath soit environ 10€ pour deux personnes, il se situe a quelques rues de la gare ferroviaire.

Comment se rendre à Phisanulok depuis Ayutthaya :

Plusieurs options s’offriront à vous, nous vous proposons la plus économique.
Train typique du coin avec les Thaï vous coutera 58bath par personne.

Nos articles sur la Thaïlande

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.