Sukhothai, vestiges de la première capitale du royaume Siam.

Après une bonne heure de bus depuis Phitsanulok, nous atteignons la ville de Sukhothaï qui signifie « l’aube de la joie» (New Sukhothaï) connue pour son parc archéologique situé à quelques kilomètres de là (Old Sukhothaï), elle est inscrite depuis 1991 au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO .Old Sukhothaï impressionne de part son architecture ressemblant au site d’Angkor au Cambodge, c’est principalement pour cela que la ville connaît une vraie renommée attirant des visiteurs venus du monde entier.

Nous organisons notre journée du lendemain afin de pouvoir faire le tour du site et de ses temples plus excentrés. Nous nous mettons vite d’accord sur le moyen de locomotion qui sera la bicyclette ainsi que sur l’heure de départ.

Pour le moment, nous nous imprégnons de l’atmosphère de cette ville où la modernité s’allie aux traditions. Comme à notre habitude, nous déambulons au milieu des étales du night market en observant cette vie qui nous est aujourd’hui familière.

Immersion dans le Old Sukhothaï

À l’aube, nous voici sur les routes pour rejoindre le parc historique. Composé d’environ 90 temples répartis dans les remparts mais également disséminés dans les environs plus ou moins proche du site. Nous décidons de commencer par ceux à l’intérieur de l’ancienne fortification. L’environnement est très appréciable sous cette chaleur, le parc est effectivement très arboré. Étangs recouvert de fleurs de lotus, arbres centenaires et vestiges de l’ancien royaume.

Nous commençons notre visite par le temple le plus apprécié de ce parc, le Wat Mahathat avant de nous perdre au milieu des autres vestiges du parc.

Le Wat Mahathat est le temple principal de Sukhothaï. Sa construction fût achevée en 1345 est devint le centre religieux de Sukhothaï quelques temps après. La structure dominante de ce temple est un stupa et de petits bouddhas en stucs en font le tour. Huit autres stupas entourent le centre du temple. Un impressionnant bouddha en stuc, haut de 12 mètres, se dresse devant l’édifice.

wat-mahathat-10

En y explorant ces ruines, le calme et la sérénité règne. Cela est assez étonnant compte tenu du nombre de touristes déambulant autour de ce splendide temple. La rosé du matin ne s’est pas encore volatilisée sous le soleil qui réchauffe les pierres couleur ocre du temple rafraichissant l’air. Nous nous égarons volontairement entre des ruines cherchant si le temple n’a pas d’autres secrets à nous dévoiler avant de le quitter.

wat-mahathat-7

Le Wat Sa Si

Situé au milieu d’un étang, c’est par une passerelle en bois que nous y accédons. Il ne reste plus grand-chose du temple à l’exception de colonnes qui ont résistées au temps d’un prang et d’une statue représentant Bouddha. (Jusqu’en 1978, une route traversait le temple. Conscient des conséquences néfastes pour le monument historique, le département des arts de Thaïlande détourna la route afin de préserver les vestiges.)

wat-sa-si-1

Le Wat Traphang Ngoen

wat-traphang-ngoen-2

Le Wat Si Sawai

Le Wat Si Sawai est une autre splendeur du parc historique de Sukhothaï. A l’intérieur, le temple est composé de trois prangs et son architecture est d’inspirations khmères. Il fut achevé au XIVème siècle.

wat-si-sawai-1

Nous avons continué notre exploration à l’extérieur des remparts du parc historique, les temples sont principalement cachés au sommet de collines ou dans les rizières environnantes.

Le Wat Mae Chon

Se trouvant sur la route menant au Wat Si Sawai, il n’en reste plus grand-chose à part une statue de Bouddha.

wat-mae-chon-1

Le Wat Pra Phai Luang

Après quelques minutes à bicyclette nous atteignons le temple Phra Phai Luang.
Signifiant « temple du grand vent », Nous sommes seuls devant ces vestiges et cela est assez étonnant car ce temple est un incontournable de Sukhothaï car ce temple fût le deuxième centre religieux le plus important de Sukhothai. Peut être que la distance à parcourir pour l’atteindre est l’une des causes à notre solitude.

wat-phra-phai-luang-2

Le Wat Si Chum

C’est la représentation de Bouddha qui ma le plus subjugué durant notre visite du Old Sukhothaï voir même depuis notre arrivé en Thaïlande.

wat-si-chum-2

À quelques minutes en vélo du Wat Phra Phai Luang, se trouve une impressionnante statue de bouddha assis mesurant presque 12 mètres de haut, la main droite tournée vers le sol, symbolisant la victoire de Bouddha sur le mal incarné par le démon Mara. Cette dernière, aurait assailli Bouddha au moment où celui-ci allait atteindre l’état de l’éveil. Bouddha aurait touché le sol pour appeler la déesse de la terre. La déesse défit ses cheveux faisant alors déferlant des flots emportant au loin de démon. Ça c’est pour l’histoire de la statue, mais les émotions qui s’en dégage est assez inexplicable et surement différentes suivant les personnes. Cette statue est enclavée dans des murs qui le garde laissant apparaître de loin seulement son regard. Déjà de loin nous sommes hypnotisés et en arrivant à ses pieds, nous nous sentons tout petit. La main droite est recouverte de feuilles d’or montrant une fois de plus qu’elle est toujours vénérée à ce jour.

wat-si-chum-3

Le Wat Saphan Hin

Situé en haut d’une colline accessible en montant un chemin plus ou moins praticable, le temple abrite un immense bouddha debout. L’ascension n’est pas de tout repos et la chaleur de la journée ne nous aide pas mais ça le mérite largement. En plus du temple, nous avons eu la chance de pouvoir admirer la vue donnant sur le parc historique et les champs environnant.

wat-saphan-him-1

La journée s’achève, il est temps pour nous de rentrer. Nous profitons une dernière fois des paysages en nous dirigeant vers New Sukhothaï.

Prix des entrées :

Le parc est gratuit en se moment est cela jusqu’au 31 janvier 2017. Sinon, l’entrée du parc est de 40 bath par personne et 10bath de plus si vous avez un vélo. (Possibilité de louer des vélos à l’entrée du parc pour 30 bath la journée.
Il y a des navettes reliant New Sukothaï et le parc historique toutes les 20 minutes avec un tarif de 30bath.

Où dormir :

Nous vous conseillons la Guest House Happy Guesthouse2 avec ses chambres climatisé, avec douche et sanitaire sur le pallier.
Pour deux nuits : 800 bath pour deux soit environ 20€.

Comment se rendre de Sukothaï depuis Phitsanulok :

Trajet en bus pour 50 bath par personne pour une durée de 1h40.

Nos articles sur la Thaïlande

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.