Chiang Maï, la capitale du Nord

Chiang Maï, la capitale du Nord.

Nous y voilà, après un peu plus de 5 heures de car, on arrive au Terminal des bus de Chiang Maï. Cette cité compte environ 350 temples, saviez vous que Chiang Maï en Thaï signifie « La Rose du Nord », elle fait partie des plus grandes villes de Thaïlande. Elle fut fondée par le Roi Mengrai en 1296, et succéda Chiang Raï comme capitale de royaume de Thaï de Lanna.
Suite à notre arrivé tardive dans la ville, le jour décline rapidement, nous nous empressons de rejoindre la vieille ville. Celle-ci est entourée des vestiges des anciennes remparts qui la protégeait autre fois. Et c’est en son sain que nous allons passer les prochains jours.

Le lendemain matin nous avons récupéré de notre trajet car nous avons 3 jours de visite qui nous attend. Après s’être rafraichit, on décide d’arpenter la ville à la recherche des différents temples qui si cachent. En se dirigeant vers l’un d’entre eux, le bien connu Wat Phra Singh. Nous passons malgrès nous, dans un temple situé à quelques rues de notre hôtel (le Western House), son nom est le Wat Saen Muang Ma Luang. Il a l’air d’être très peu visité car certainement trop récents pour attirer les foules, dans son enceinte vous y trouverez Ganesh le dieu éléphant fils de Vishnu qui est propre à la culture hindoue. Mais aussi et surtout Brahma le dieu créateur aux quatre visages.

Après cette petite pause photographique, on se remet en route, nous croisons un restaurant Guest House au nom bien de chez nous «Bon ça va à la maison » dans lequel nous ferons une halte pour nous restaurer.

Wat Phra Singh.

Cette édifice fut construit en 1345 par le Roi Phayu, cinquième souverain de la dynastie Mengrai. Il servait à l’origine à abriter les cendre de son defunt père, le Roi Fu Kham.

Quelques années plus tard le complexe fut agrandi, mais le temple connu sa renommé qu’à l’arrivé de la statue de Bouddha appelé « Phra Phutthasihing » en 1367. C’est grâce à cela qu’il acquit son nom actuel. À ce jour , les vrais origines de cette statue demeure un grand mystère. On raconte qu’elle tient sa source du Lion de Shakya, une statue logeant dans un temple Mahabodhi en Inde. Le cite le plus visité de Chiang Maï est bien celui-ci, de part sa situation géographique dans la vieille ville mais aussi par son architecture grandiose.

Prochaine étape le Wat Chedi Luang.

Wat Chedi Luang.

Ce temple fait partie des plus importants de la ville, son nom signifie « Temple Royal ». Car à l’origine il était situé à côté du palais royal, et servait de temple officiel pour les Rois du Lanna. La particularité de ce temple est qu’il fut érigé en 84 ans. pour ma part, il est le plus impressionnant temple de la vieille ville. Il faut savoir qu’il a abrité le Bouddha d’émeraude bien avant la Wat Phra Kaew de Bangkok. En le parcourant nous sommes allés dans un coin du temple, sous des tentes à l’abris du soleil, nous surprenons des moines en pleines conversations avec des touristes. Curieux, nous nous rapprochons et tout de suite nous sommes invités, à rejoindre les discussions très intéressantes et spirituelles sur la religion Bouddhiste.

Alors si vous avez l’occasion de discuté avec ces hommes pleins de sagesses, faites le ils se feront un plaisir de vous éclairer sur Bouddha et le Bouddhisme.

Wat Chiang Man.

Le plus vieux temple de Chiang Maï. Il a été construit en 1297 sur l’emplacement d’une ancienne ville fortifiée (Wiang Nopburi) du peuple Lawa. La plus ancienne structure du temple est son Chedi appelé Chang Lom Chedi ou Éléphant Chedi. Il repose sur une base carrée entouré de 15 éléphant et sa partie supérieure et dorée, dans ce temple on trouve la plus ancienne image de Bouddha debout tenant un bol d’aumône.

Par la suite nous irons en dehors des remparts pour continuer la visite d’autres temples, direction Thapae Road.

Wat Mahawan.

Ce temple est rempli de strutures de style Birmanes, car proche de la frontiére la ville de Chiang Maï fut occupée par les Khmers Birman pendant plusieurs années. Ce temple fut terminé au 19 siècle il est composé de Viharns , d’un Chedi et d’une bibliothéque.

Wat Bupparan.

Wat Phra That Doi Suthep.

Ce temple se trouve sur une montagne nommée Doi Suthep, à quelques kilomètres de la ville à proximité d’un parc national et de points de vues magnifiques.

Deux options s’offrent à vous pour vous y rendre, la première est un bus navette rouge qui charge 10 personnes et il faudra payer 100 bath par personne. Ou comme nous, louer un scooter pour 24heures pour un motant de 200bath.

Ce site est très touristique de part la vue qu’il offre sur toute la ville, mais aussi pour son intêret religieux. Le Chedi original est l’élément le plus sacré du temple. Ce lieu renferme différents modèles de Bouddha dont un d’émeraude et bien d’autres… Ganesh y a aussi sa place.

Les prix des entrées :

Une grande partie des entrées de temple sont gratuites.
Wat Chedi Luang 40 bath par personne.
Wat Phra That Doi Suthep 30 bath par personne.

Où dormir :

Nous vous proposons le Western house hotel il, se trouve dans les remparts de la vieille ville, pour 4 nuits dans une chambre climatisé cela vous coûtera 1800 bath soit environ 47€. À noter que les prix varies selon la période, et si vous ne prenez pas la climatisation.

Comment se rendre de Sukhothai à Chiang Maï :

Je sais pas si l‘on a choisi le plus économique mais je pense que oui, vous avez des bus en ligne direct entre ces deux villes. Les prix varies un peu selon les compagnies pour notre part on en a eu pour 207bath par personne, soit environ 5,4€

Nos articles sur la Thaïlande

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.