Le festival, du Loy Krathong

Pendant notre séjour au nord de la Thaïlande dans la ville de Chiang Mai, nous avons passé trois magnifiques soirées durant les festivités du Loy Kratong. Cette célébration présente dans tout le pays lors de la pleine lune du 12e mois du calendrier lunaire Thaï traditionnel (généralement au mois de Novembre pour le calendrier occidental).

Cette année les festivités était moins impressionnantes que les autres, en raison la mort du Roi Rama IX, plus connu sous le nom de Bhumidol Adulyadej. L’on sent bien que ce peuple reste encré dans ces traditions, qui pour nous occidentaux peuvent paraître rétrograde voir même dépassé. Toujours est-il que cette année il n’y eu pas de feu d’artifice magnifique à notre grand regret, et un défilé uniquement consacré au Roi déchue.

Cette fête traditionnel a débuté à Sukhothaï, mais les festivités de Chiang Maï et d’Ayutthaya sont les plus célébres du pays. La cause c’est que dans le Nord du royaume et surtout içi de somptueux lachés de lanternes illuminent le ciel de milles feux pendant ces trois jours.

Cette célébration tire son nom de Loy ou Loi qui signifie « flotter », et un Krathong est un petit radeau généralement taillé dans un tronc de bananier. Le Krathong se décline sous différentes formes les plus utilisées sont le lotus, un cygne , une barque et bien d’autres…

Et c’est ainsi que la riviére Ping s’embrase chaque nuit durant les festivités. Nous nous sommes demandés d’où provenez cette fête ?

Et nous avons demander aux Thaïs, cette pratique provient de la religion hindou et a été adopté par la Thaïlande en 1863. Ce rituel vénére Bouddha par la lumiére et ces radeaux, mais les Krathong permettent de s’alléger des rancunes, coléres et autres mauvaises pensés qui sont accumulées tout au long de l’année.

Beaucoup de Thaïlandais pensent que faire flotter un Krathong leur portera bonheur et prospérité, ils le font aussi pour honorer l’équivalent Thaï de Lakshmi en Inde (Déesse de l’eau).

Pour pouvoir suivre et apprécier ces trois nuits nous avons choisis un endroit stratégique de la ville, précisément le Nawarat Bridge tout au bout de la rue de Thapae Road. Car c’est en ce lieu que vous pourrez vous émerveillez tels des enfants envoyants flotter ces Krathongs, et en même temps lever la tête pour voir ces fameuse lanternes remplir le ciel de Chiang Maï. Détail qui à sont importance, si vous achetez une lanterne veillé à ce qu’elle est assez d’air chaud pour prendre son envol, car cela pourrait causer un incident, la lanterne pourrait retomber sur des personnes qui vous entourent. Même s’il y aura toujours un bon saint-samaritain pour vous protéger.

Conseils :

les lanternes et les Krathong sont en ventes partout dans la ville, prix des lanternes 60 à 100bath et Kratong commencent à 20bath pour les plus modestes et peuvent monter à plus de 200bath pour les plus majestueux.

Nos articles sur la Thaïlande

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.