De retour à Kampong Cham

Nous devions normalement partir pour les îles de Koh Rong pour y passer noël. Mais après réflexion, nous nous sommes dit que pour passer un noël réussi, il faut le passer avec les bonnes personnes. La décision fut prise, nous changeons nos plans pour partir à Kampong Cham rejoindre notre petite famille cambodgienne. De plus, il était prévu de faire une surprise à Sylvain donc tout été parfait. Nous voici de retour après 7 heures de bus, à peine descendu nous nous sentons comme à la maison.

Phalla Riverside act II

Accompagnés de nos compagnons de route Laura et Cyril, nous arrivons en tuk-tuk devant ce lieu que nous nous sommes appropriés. La fameuse Phalla Riverside, une guest house qui à nos yeux est bien plus qu’un simple endroit pour se reposer. Les retrouvailles avec la famille sont chaleureuses, et nous organisons ensemble la surprise pour Sylvain. Il n’est pas au courant que nous sommes ici, et il devrait arriver dans quelques heures. Le plan pour le lendemain est que nous devons partir en ville faire quelques achat pour noël, préparer le repas avec la famille et tout simplement se cacher pour ne pas qu’il nous surprennes. Mais pour le moment, nous profitons de la petite famille et nous faisons également connaissances avec les nouveaux voyageurs qui seront présent pour la fête de noël.

Joyeux Noël !

Ce jour là, on se leva plus tôt car nous avions pas mal de choses à faire. Après un petit déjeuné, nous rejoignons la famille pour commencer à cuisiner avec eux le repas du soir. Éplucher les légumes, les couper, préparer les marinades pour les viandes. Au départ, la famille fut gênée qu’on puisse les aider à préparer à manger car a leurs yeux nous étions les invités. Mais après leurs avoir expliquer qu’en France, nous préparons le repas de fête tous ensemble et que cela nous faisait plaisir, nous échangions de grand fou rire tout en continuant les préparations.

Une fois ce petit travail fini, nous enfourchons nos scooters afin d’aller trouver en ville de petits cadeaux pour la famille mais surtout pour les enfants. Après plusieurs tours en ville, nous trouvons quelques cadeaux qui feront l’affaire, nous décidons alors qu’il est temps de rentrer car nous ne voulons pas que Sylvain arrive avant nous. En arrivant devant la guest house et l’on s’aperçoient qu’il est déjà ici, assis à coté de son père en train de lui montrer les photos de son petit périple dans la région du Mondolkiri. N’imaginant pas qu’il serait possible que soyons ici, il ne leva même pas la tête en entendant arriver des scooters. Nous en profitons pour rapidement cacher les cadeaux et nous revenons le voir. Surpris par notre présence, il mit un certain temps à comprendre que nous avions tous changé nos plans pour venir passer noël avec sa famille et par la même occasion lui faire la surprise.

Nous nous remettons tous à cuisiner pour ce soir, le temps commence à passer et il nous reste encore pas mal de choses à préparer. Nous sommes nombreux, chacun sait ce qu’il doit faire et le travail prit moins de temps qu’on ne l’imaginé.
La salle est prête, la nourriture aussi, nous filons nous préparer à notre tour afin d’être un minimum soigné malgré nos tenus de baroudeurs.

L’heure du repas approche et avec lui l’heure de l’apéritif. Le monde commence à affluer autour de la table, tout le monde trinque les uns avec les autres de grands sourires aux lèvres heureux de pouvoir partager ce moment tous ensemble et cela même si nous ne sommes pas de la même famille. Nous rigolons nous échangeons tous ensemble en khmer comme en anglais. Même si nous avons des cultures différentes, nous nous comprenons et nous échangeons ce moment tous ensemble sans aucune différence.Je donne un coup de main aux femmes qui s’occupe du barbecue, le repas de ce soir fut gargantuesque tel qu’on le passe chez nous en France.

Le temps des cadeaux arriva, et ce fut une explosion de sourire ainsi que de rire, des cris de joie quand les enfants nous on vit arriver avec tous ses cadeaux. Normalement un Noël en France, nous partageons comme dessert une bûche ici ce fut un simple gâteau mais qui apporta tout autant de plaisir. Je ne sais pas ce qui s’est passé, je ne sais pas non plus qui a lancé l’assaut mais des morceaux de gâteau vola par-dessus la table et une bataille éclata. Nous avons fini la soirée en dansant tous ensemble au son de la musique Khmers. Mais aussi au son de la musique commerciale connue dans le monde entier.

Découverte de l’île familiale.

Le lendemain nous sommes invités à découvrir l’île du grand-père de Phalla. Ce petit bout de terre se trouve juste en face de la guest House, de l’autre côté du Mékong. Nous y accédons par une petite barque et découvrons des champs de pastèques, de concombres et d’autres légumes qui servent au commerce de l’une des soeur de Phalla.

Les enfants nous font visiter l’île qu’ils connaissent comme leur poche. Ils nous entraînent sur la plage ou ils ont l’habitude de se rendre pour se baigner dans le Mékong. Se jetant tous dans l’eau, une bataille d’eau commença. Nous profitons de instants de fraîcheur pour nous amuser avec les enfants, alternant château de sable et bataille d’eau. Nous y passeront toute l’après-midi jusqu’à que le soleil commença à décliner le moment est venu de rentrer, sur le chemin du retour nous dégustons de la pastèque ramassée quelques secondes plutôt dans le champ familial.

Nous montons de nouveau dans la barque pour traverser Le fleuve, et nous marchons quelques minutes pour rentrer à la maison. Un jeune de la famille nous demanda s’il était possible qu’on lui coupe les cheveux car il a vu Chrys quelques heures plutôt en faire de même. Jérémy s’attela à la tâche sous les regards de toute la famille amusée par ce qu’il se passa. Le résultat fut validé par tout monde, nous filons donc nous laver avant de passer à table.

Nous quittons Kampong Cham le lendemain et se fut un déchirement de devoir dire au revoir à tout le monde sachant nous savons pas quand nous allons les revoir. Une chose est sûre, nous les reverrons.

Les prix des entrées :

Pas de sites touristique cette fois ci.

Où dormir :

Nous avons passé 3 nuits à Phalla riverside à 6$ par nuit, le repas de noël nous a couté 10$ par personne avec boissons à volontés et repas gigantesque.

Comment se rendre de Kampong Cham à Phnom Penh :

Nous y sommes rendu en bus il faut compté entre 3 et 4 heures de trajets suivant la circulation. Et il vous en coutera 5$ par personne.

Nos articles sur le Cambodge

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.