Saigon, La capitale du Sud

Saigon (Ho-Chi-Minh Ville) au nouvelle an.

Nous avons atterris à Hanoï la nouvelle capitale du Vietnam en début de soirée. Nous sommes extrêmement surpris par les températures qui sont relativement fraiche comparé au Cambodge et nous n’y étions absolument pas préparés. Nous avons décidé dans l’avion de passer la frontière terrestre pour rejoindre le Laos afin d’éviter de prendre un avion encore une fois. De ce fait, dés notre arrivé à Hanoï, nous cherchons une agence pour acheter deux billets de bus en direction de Saigon. Le lendemain soir, c’est dans un sleeping-bus que nous montons pour les prochaines 48 heures.

Après un trajet qui n’en finissait plus, des petites galères du au manque de compréhension et un sommeil qui ne venait pas, nous voici enfin arrivé à Saigon.

Que les festivités commencent !

Nous y voilà ! A quelques heures de la fin de l’année 2016, nous quittons notre guest house afin de trouver un endroit où manger avant de commencer les festivités. Nous n’avons vraiment pas cherché un lieu pour le passer, donc nous sortons et voyons que la rue est déjà prête avec des DJ sur les trottoirs, placés devant les bars. Le monde affluent de plus en plus, nous trouvons un petit restaurant, nous nous installons en terrasse afin de profiter de l’ambiance joviale et festive qui a déjà commencée. Après un bon repas, si l’on se mêle à la foule et rencontrons des gens du monde entier ainsi que des jeunes vietnamiens. Minuit sonne, les feux d’artifices et pétards résonnent un peu partout dans la rue, l’ambiance est à son comble tout le monde fête la nouvelle année dans la joie et la bonne humeur. Les DJs ambiancent la foule Durant des heures encore et nous danserons ainsi jusqu’au lever du jour.

La découverte de la ville

Nous avons voulu commencer nos visites de la ville par le Palais de la Réunification (appeler en vietnamien : Dinh Thông Nhât) Il est également connu sous le nom du Palais de l’Indépendance (Dinh Dôc Lâp), ce dernier fut utilisé comme résidence officielle des présidents du Sud Vietnam.

Le palais original à été construit entre 1868 et 1873 pour le roi du Cambodge Norodon 1er . Il sera par la suite utilisé comme bureau par le gouverneur de la Cochinchine, puis par le Gouverneur général de l’Indochine Française.
En 1962, deux lieutenants du Sud Vietnam bombarde le palais pour assassiner le président de l’époque (Ngô Dinh Dien). Il ordonnera suite à cela la destruction complète de l’édifice. Après la défaite du Vietnam du Sud face au Nord, le palais sera reconverti en site historique.

Pour continuer, nous nous sommes dirigés vers la poste et la cathédrale Notre Dame se trouvant à proximité l’une de l’autre.

La Cathédrale Notre Dame et la Grande poste.

La Cathédrale est une construction française réalisée entre 1877 et 1880. Imposante de part ces dimensions, les briques la composant ont été importé de Marseille. Les vitraux ont été fait par l’entreprise Lorin de Chartes en France et la statue de la vierge en marbre se trouvant devant la cathédrale à été faite à Rome en 1959. Cette cathédrale est un haut lieu de recueillement pour les Vietnamiens qui sont majoritairement Catholique.

La Poste se trouvant de l’autre côté de la rue est un bâtiment abritant le bureau de Poste principal du centre ville de Saigon. Cet édifice fut construit entre 1886 et 1891par l’administration des postes française à l’époque de l’Indochine. On doit sa charpente métallique à Gustave Eiffel, et oui celui là même qui a fait la tour.

Sur le chemin du retour, nous passons devant l’Opéra et le Musée de la Guerre. Nous réserverons donc notre matinée de demain à cette visite avant de prendre un bus pour la ville de Mui Ne.

Le Musée de la Guerre

Ce musée à Saigon expose des engins de guerre, des tableaux et photos relatifs aux conflits entre les Etats-Unis et le Vietnam. Il y a de nombreuses photos choquantes montrant l’horreur de cette guerre. Même si la visite peut être difficile au vue de certaines photos, ce musée reste très intéressant pour les personnes comme nous qui souhaitons en savoir plus sur les pays qu’ils visitent et leurs histoires. À l’extérieur se trouve des reconstitutions des geôles où étaient détenus les prisonniers Vietnamiens, des objets de tortures et autres horreurs de guerre.
Le musée est composé en trois parties :

  1. Le RDC est dédié au support apporté au Vietnam de la part de la communauté internationale, dans le conflit opposant les Américains au Vietnamiens (voir notre article sur Phnom Penh).
  2. Le 1er étage regroupe les atrocités de cette guerre du Vietnam en dénonçant par exemple l’utilisation de produits chimiques tel que l’Agent Orange ou le massacre de My Lai.
  3. Le dernier niveau expose des photos de presses par des journalistes Américains, Français et Japonais.

Pour conclure Ho-Chi-Minh Ville est l’ancienne capitale du Vietnam à ne pas louper dans votre itinéraire si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur le passé du pays. Sa diversité et son histoire reste son point fort et vous pourrez de se fait comparé les différences entre Saigon et Hanoï la nouvelle capitale si vous avez l’occasion de voyager dans ces deux superbes villes vietnamienne.

Les prix des entrées :

Le prix de l’entrée du Palais de l’indépendance est de 40 000 dong soit, 1,8 $ ou 1,6 €.
Les entrées de la cathédrale et de la Poste seront gratuit.
Et enfin le prix du Musée de la Guerre est de 15 000 dong soit environ 0,6 € ou 0,7 $.

Où dormir :

Nous avons dormi au Saigon Inncrowd Inn dans le district 1 à 9€ la nuit pour deux non loin de là se trouve le quartier touristique de Bui Vien avec ces bars et autres attractions animés.

Comment se rendre de Hanoï à Saigon :

Nous avons été pris par le temps et donc pris un package de bus à 40$ par personne soit environ 37€

Nos articles sur le Vietnam

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

© On est bien ailleurs 2016-2017. Tous droits réservés. Design, textes et photos par Chrys Boraschi & Jérémy Marion, sauf si spécifié.